Louvain-la-Neuve

Anant Agarwal, ce visionnaire.

Au fond, si tout un chacun a pu être mis au courant de la tenue de la cérémonie des DHC, pouvons-nous en dire la même chose concernant ces trois personnes qui se sont vus décerner le titre honorifique de Docteur Honoris Causa ? La cause en valant la chandelle, ces trois prochaines semaines, nos chers Étincelants te permettront d’en savoir un peu plus sur ces personnes. Alors sur ce, commençons.

 

Anant Agarwal, né en 1959 à Mangalore, en Inde, obtient sa licence à l’Indian Institute of Technology Madraset et obtient par la suite un Ph.D en ingénierie électrique à l’Université de Stanford. À la suite de cela, il se fait engager par le MIT pour faire partie du renommé Computer Science and Artificial Conference Laboratory et y devient même professeur d’ingénierie électrique. En plus de son adhésion au corps professoral, Agarwal peut se targuer d’être un entrepreneur renommé et reconnu. Fondateur de la Tilera Corporation¸ lui et ses différents collaborateurs créent et innovent sans cesse dans le domaine des processeurs*, ô combien performants. Cependant, sa notoriété s’accroitra au fur et à mesure, pour atteindre son apogée en 2012, lorsqu’il crée la société edX et fait partie des 15 personnalités désignées comme étant les plus innovantes par le magazine Forbes cette année-là.

 

Venons-en maintenant à la raison qui a poussé notre université à décerner ce titre honorifique à Anant Agarwal. La raison serait toute simple, mais en même temps si complexe, et se situerait dans le fait qu’edX promeut une éducation accessible à tout un chacun, « jusqu’aux coins les plus reculés de la planète, flexible, décloisonnée (unbundled), et favorisant l’apprentissage tout au long de la vie »**. S’il te faudra débourser quelques deniers pour acquérir le saint certificat, cet argent ne sera pas dépensé dans le but de lucre, mais à des fins bien plus louables. Tout cela peut paraitre bien utopique me direz-vous, mais n’est-ce pas cette utopie qui a permis à l’homme de passer de l’Encyclopédie de d’Alembert – premier ouvrage du genre – à une plateforme comme Wikipedia ?

 

Au fond edX, c’est quand même un peu plus qu’un MOOC obligatoire et des rappels incessants de notre chère et tendre Jeannie, non ?

 

*N’étant pas un expert dans ce domaine, j’ai préféré ne pas me lancer dans des affirmations fallacieuses, mais n’hésitez pas à nous faire partager vos connaissances !

 

** Propos énoncés par Vincent Blondel et recueillis le 5 Février 2018 lors de la cérémonie de remise du titre de Docteur Honoris Causa.

Commentaires