Tous les articles

La Salmigondis, la fin d’une belle époque

C’est officiel depuis quelque temps déjà, mais peu d’entre nous sont au courant. L’UCL planifie de réaffecter la Salmigondis dès l’année académique 2018-2019 à l’accueil des serveurs du service informatique, situé juste à côté.  Un changement drastique pour cette salle, gérée actuellement par l’AGL, et qui pour beaucoup est synonyme de lundis de la guitare, de revues, de représentations de théâtre ou encore de festivals comme le Buljono ou le Mozaïk prochainement.

Dans les coulisses des 24H

Quel plaisir de voir renaître les 24H ! Voir toute cette excitation les semaines précédentes me faisait trépigner d’impatience : le CSE qui quadrillait la ville en scooter (ça fait hyper pro), les barrières Nadar et Héras qui s’installaient doucement avec l’aide de cerclards, kapistes, régionaleux et autres bénévoles, les nombreux vélos à qui on donnait une deuxième vie, etc.

 

Rencontre avec Amancay Egas Torres du Collectif des Femmes

Le Collectif des Femmes, c’est une ASBL qui existe depuis 40 ans. Au départ créée par les femmes migrantes qui accompagnaient leur mari venant étudier ou faire leur doctorat sur Louvain-la-Neuve, l’association a petit à petit évolué en quelque chose de bien plus grand, employant maintenant 35 personnes et recevant en plus l’aide d’une quinzaine de bénévoles.

Saison 2017-18 de l'Atelier Théâtre Jean Vilar

Bonne nouvelle, des prix plus qu’accessibles sont pratiqués par le théâtre Jean Vilar à Louvain-la-Neuve ! En assistant à 3 séances minimum, l’abonnement étudiant te permettra de plonger dans l’expérience théâtrale pour la modique somme de 7 euros / spectacle. Hors abonnement, une réduction étudiante est quand même prévue : 10 euros la place. Plus aucune raison pour que tu n’en profite pas. En plus, vu que la place de ciné n’est pas donnée non plus, autant varier les plaisirs. Toujours pas convaincu ? Une place pour un individu-lambda-non-étudiant-âgé-de-26-ans coûte 22 euros. La réduction vaut donc vachement le coup !

Le parc scientifique de Louvain-la-Neuve : késako ?

Dans « Uchronie : Louvain-la-Neuve en 2050 », paru dans la première Etincelle de cette année, nous imaginions un monde futuriste où Louvain-la-Neuve serait devenue une ville-phare de l’économie grâce au développement de son Parc Scientifique. Mais qu’en est-il actuellement ? L’Etincelle et Louvainfo sont partis à la rencontre de deux protagonistes du parc.

Toi, au Parlement ?

Des numéros INAMI à la crise politique au sud du Royaume, en passant par l’indépendance de la Catalogne, t’es du genre à donner ton avis sur tout dès que l’occasion se présente ? Ca tombe bien, j’ai un truc qui pourrait t’intéresser…

Louvain-la-Neuve : philosophie d'une ville nouvelle

En cette rentrée académique, de nombreux étudiants ont pu observer un petit changement dans la gare de leur belle ville. Le panneau « Louvain-la-Neuve université » s’est transformé en « Louvain-la-Neuve ». Il est vrai que ce n’est qu’un détail aux yeux de beaucoup mais il représente bien le statut spécial que notre ville a toujours eu. Se pose alors la question: Louvain-la-Neuve: campus universitaire ou ville résidentielle? C’est avec l’idée de me pencher sur le statut de la ville et l’évolution de sa population que j’ai eu l’opportunité de rencontrer le président de l’association des habitants, Paul Thielen. Celui-ci a eu la gentillesse de m’accorder un peu de son temps pour partager sa connaissance et répondre à mes questions.