Événements

Conférence : Les syndicats au 21ème siècle

Le 24 avril prochain aura lieu, à 19h30 au Montesquieu 11, le dernier débat de l’année du Kot Citoyen, avec pour titre: « Les syndicats au XXIème siècle : persister, évoluer ou mourir ? ».

Ces dernières années, les syndicats ont abondamment fait entendre leurs voix. Saut d’index, réduction des dépenses publiques, réforme des pensions : les sujets « chauds » furent nombreux et les actions sociales collectives impressionnantes (manifestations, grèves…). Régulièrement, le rôle des syndicats comme partenaires privilégiés de la concertation sociale est remis en question. Quelle place les syndicats doivent-ils prendre dans le monde de demain ? Ces structures intermédiaires sont-elles encore adaptées à notre époque ? Les syndicats s’inscrivent-ils dans une démarche progressiste ou conservatrice ? Le droit de grève devrait-il être davantage encadré, ou nuancé par un service minimum ? Quelle place leur restera-t-il dans un monde du travail sans cesse plus flexible, numérique et déstructuré (« ubérisé ») ?

Pour aborder les différents aspects soulevés par ces questions, quatre intervenants nous feront l’honneur de leur présence:

- Marie-Hélène Ska, secrétaire générale de la CSC ;
- Pierre-Yves Jeholet, vice-président du gouvernement wallon (MR) et ministre wallon de l’économie et de l’emploi,
- Herman Craeninckx, avocat associé chez Stibbe (spécialisé en droit du travail) possédant près de 30 ans d’expérience de négociations avec les représentants syndicaux,
- Jean Hindriks, professeur d'économie à l'UCL et expert pour les réformes des pensions et de l'enseignement.

Dans un premier temps, chacun pourra exprimer sa vision, son analyse, ses propositions quant à la question posée en intitulé de la soirée (environ 10 minutes). Ensuite, le public aura l’occasion de poser des questions qui devraient susciter le débat contradictoire !

Nous vous attendons nombreux pour ce débat qui, au vu des positions tranchées adoptées récemment par les intervenants dans la presse, promet d’être animé.

Commentaires