Sensibilisation

David contre Goliath : L’ascension de nouveaux moteurs de recherche

Depuis quelques années, Google monopolise la toile. Il s’est très vite imposé comme unique moteur de recherche, concurrencé à l’occasion par des petits moteurs de recherche comme Yahoo! ou Bing. Google a véritablement fait d’internet son empire. Pourtant, aujourd’hui le vent tourne. Du moins, de plus en plus de moteurs de recherche nouveaux font leur apparition avec l’ambition de rivaliser avec Google, voire de détrôner ce moteur de recherche à la politique conquérante. Ces nouveaux moteurs de recherche veulent prendre un nouveau chemin, sortir du capitalisme de la firme Google et servir des causes concrètes et pas uniquement égoïstes. Laissez-moi vous parler brièvement de trois d’entre eux, Ecosia, Lilo et Qwant.

Commençons par Ecosia. Ce nouveau moteur de recherche part du constat que les géants du web actuel utilisent une énergie qui n’est pas toujours verte et polluent énormément. Malgré quelques initiatives pour se donner bonne conscience (investissement dans des éoliennes etc.), il est difficile de se dire que des entreprises telles que Google n’ont pas d’impact sur l’écosystème. C’est à cette problématique qu’Ecosia propose une solution, faisant office d’alternative écologique à Google. En effet, chaque recherche faite sur Ecosia permet de planter des arbres. Il faudrait 56 recherches pour planter un arbre. Personnellement, ayant installé ce moteur de recherche au blocus de Noël, j’ai contribué à la plantation de près de 600 arbres. Ecosia tient régulièrement ses utilisateurs au courant de ses activités en Afrique et en Amérique du Sud. En revanche, on ne sait pas à quel point ce moteur de recherche respecte les données privées de ses utilisateurs. Un autre désavantage : les nombreuses publicités qui financent Ecosia agacent parfois les utilisateurs. Toutefois, ces défauts sont minimes comparés à ce que ce nouveau moteur de recherche apporte. Il est la preuve que, depuis notre petit quotidien, nous pouvons concrètement changer le monde.

Parlons maintenant brièvement de Lilo. Comme Ecosia, ce moteur de recherche veut concurrencer Google et, au lieu de rapporter des sommes astronomiques à une multinationale, Lilo veut permettre à ses utilisateurs de réinvestir ses profits dans des projets qui leur plaisent : ONG, projets sociaux, écologiques, etc. Pour chaque recherche, l’utilisateur reçoit une goutte qu’il peut réinvestir dans le projet de son choix ! Belle initiative, n’est-ce pas ?

Si vous avez sans doute déjà entendu parler d’Ecosia et de Lilo, vous connaissez sans doute moins Qwant. Ce moteur de recherche français lancé en 2013 veut avant tout respecter votre vie privée.  Ainsi, il reproche à Google de bafouer la vie privée de ses utilisateurs et, pour remédier à cela, il se base sur deux principes :  ne pas tracer les utilisateurs et ne pas filtrer le contenu d’internet. Tout en respectant la vie privée de ses utilisateurs donc, il garantit un environnement sécurisé et des résultats pertinents. Si ses objectifs sont bien différents de ceux d’Ecosia et de Lilo, il sensibilise toutefois à une tare de Google, le non-respect de la vie privée des utilisateurs.

Il existe certainement d’autres moteurs de recherche alternatifs à Google dont je n’ai pas connaissance. Toutefois, avec Ecosia, Lilo et Qwant, il y en a déjà pour pas mal de goûts. Je finirai donc ainsi : changer de moteur de recherches, un geste simple pour quantité de conséquences, surtout quand on est étudiant et qu'on fait de nombreuses recherches dans le cadre de nos cours. 

 

Commentaires