Sensibilisation

Grammalecte et les joies des correcteurs - Le libre épisode 2

Comme tu l’as vu dans le titre, cet article va s’attaquer au célébrissime GRAMMALECTE et plus généralement aux correcteurs grammaticaux et orthographiques. Parce que oui, mécréant massacreur de la langue française dans tes mails et travaux, les logiciels libres  viennent à ton secours par l’intermédiaire des geeks du Linux, et ce de manière gratuite !

Tu pensais que les logiciels libres, c’est-à-dire le projet du Louvain-li-Nux, c’est que pour les geeks – sous-entendez les sinfs ou ingé civils ? Et bien tu as perdu !! (Moi aussi d’ailleurs, mais on ne va pas tout mélanger !)

Un exemple simple cette semaine avec correcteur open-source permettant de vérifier la grammaire, l'orthographe et la mise en forme de vos productions écrites en tout genre. Et ce gratuitement, étant donné donné que ce logiciel est complètement libre

Un correcteur grammatical. Oui, mais pourquoi ?

Tout d'abord, un peu de vocabulaire. Correcteur (ou correcticiel en canadien) comprend généralement plusieurs “types de correcteurs” en même temps. Les plus connus étant les correcteurs orthographiques et grammaticaux. Mais il existe aussi des correcteurs stylistiques (qui corrigent ton style d'écriture, les répétitions….), et bien d'autres.

Tu utilises sans doute le correcteur orthographique et grammatical de base intégré dans Microsoft Word (ou Libre Office si t’es un type bien), et c’est le minimum. Il te sauve de quelques coquilles – et encore. Mais il est loin de tout corriger ! Bien qu’il existe des correcteurs bien meilleurs (on te les donnera plus bas), de manière générale, aucun correcteur n’est infaillible. Autrement dit, ce super petit programme ne connaîtra jamais toutes les subtilités de la langue française et tu devras donc toujours vérifier après lui s'il ne laisse pas de fautes voire même s'il n'en a pas créées de nouvelles.

Quelques correcteurs existants

Le correcteur le plus connu et le plus complet du moment est “Antidote”, parfois aussi appelé “Druide” et développé par les Canadiens (forcément). Ne te rue pas sur ton ordi pour autant. La licence est à plus de 100€, bref impayable pour les étudiants. Heureusement, il existe de nombreux autres logiciels qui peuvent t’aider, sans aucun coût!

Certains correcteurs libres nécessitent également de copier-coller ton texte sur un site internet (et donc de perdre ta mise en page). C’est par exemple le cas de http://bonpatron.com/ et http://www.cordial-enligne.fr/. Tandis que d’autres sont “intégrés au logiciel de traitement de texte” et corrigent donc directement ton document, notamment (mais pas le meilleur) http://www.scribens.fr/. Bonne nouvelle, Contrairement à la plupart des correcteurs grammaticaux, Grammalecte peut fonctionner en mode hors-ligne, ce qui est (entre-autre) un net plus pour ta vie privée (dont Facebook semble fort friand ces derniers temps) car aucune donnée n’est donc envoyée sur un serveur en ligne.

Et grammalecte, dans tout ça ?

Comme on aime garder le meilleur pour la fin, on va, a présent, parler de Grammalecte (www.dicollecte.org/). Ce logiciel est considéré comme le meilleur correcteur et sait aisément s’intégrer à énormément d’applications via des plugins spécialement conçus à cette fin. Entre-autre sur Firefox, (pour les navigateurs web), OpenOffice et LibreOffice (pour les outils de bureautique) et Thunderbird (pour les gestionnaires de mails) ! Et bonne nouvelle pour toi. Tous ces logiciels sont libres et complètement gratuits, comme tu as ou aura très prochainement l’occasion de le découvrir dans un article consacré au libre. Dans tous les cas, saches qu’il existe également une extension Grammalecte pour plein d’autres applications comme Microsoft Office, Chrome,...

Grammalecte dispose également d’un conjugueur intégré, contenant plus de 8000 verbes ainsi qu’un lexicographe. Donc plus besoin d’aller sur le Net ou de chercher dans son dictionnaire comment se conjuguent les verbes ou s’écrivent certains mots. Il permet également de corriger les erreurs grammaticales, incohérences,...

Pas si vite ! Grammalecte ne fait pas que correcteur aurtaugrafik (rien que ce mot justifie l’utilité d’un correcteur) ! Grammalecte fait également correcteur de style, de conjugaison et a un très bon Bescherelle intégré. Si tu n’es pas sûr si c’est ca, sa ou ça, demande-le donc à Grammalecte et tu auras ta réponse dans la seconde. ;-)

Enfin, ce correcteur possède un outil de correction de style permettant de traiter automatiquement les fautes de style et erreurs typographiques

 

Voili voilou, on espère que cet article te permettra d’améliorer significativement la qualité de tes mails et autres productions écrites en tout genre à l’avenir ! ;-)

 

Kissous libres et gratuits!

Le louvain-li-Nux

Commentaires