Louvain-la-Neuve

Quoi de neuf? #3 : Néolouvaniste, veux-tu être entendu ?

Ca y est, les formulaires sont arrivés ! L’Association des Habitants (AH), et plus largement la plateforme citoyenne de Louvain-la-Neuve (rassemblant de nombreux acteurs de la ville : La dalle, AGL, Le Trusquin, Chez Zelle, Tout Autre Chose, ...), n’attendait plus qu’eux pour entamer leur récolte de signatures. La plateforme veut, par cette récolte, rendre possible une consultation populaire et faire entendre la voix des habitants à ceux qui ont décidé d’étendre l’Esplanade sans rien leur demander.

En effet, étant donné que la commune d’Ottignies-Louvain-la-Neuve prône la démocratie participative, elle aurait dû demander l’avis de sa population pour prendre une décision d’une telle ampleur. Or cet accord concernant l’extension du centre commercial néolouvaniste s’est, à l’évidence, fait dans les coulisses. Face à cette entorse faite à la démocratie, la plateforme s’est très rapidement dressée (l’accord avec l’entrepreneur immobilier Klépierre date de 2014), mais à chaque fois qu’elle soulevait le problème d’une manière ou d’une autre, la discussion était sans cesse reportée à plus tard par les autorités et l’indécision demeurait.

Lassée par cette constante indécision, la plateforme mise désormais tout sur son dernier atout : la consultation populaire. Adoptée par la Région wallonne depuis 2012, la consultation populaire permet aux citoyens d’organiser un référendum autour d’une question. Ici, la question que propose la plateforme est la suivante : En tant qu’habitant(e) ou étudiant(e) domicilié(e) à Ottignies-Louvain-la-Neuve, souhaitez-vous une extension du centre commercial l’Esplanade ? La plateforme a longuement réfléchi à la bonne formulation de cette question, à laquelle les citoyens sont invités à répondre par oui ou par non. La consultation ne veut pas rassembler tous ceux qui s’opposent à l’extension de l’Esplanade, elle veut véritablement sensibiliser au non-respect apparent de la démocratie dans ce cas-ci. Si le oui l’emporte lors de la consultation populaire, il en sera ainsi mais au moins, la population aura été consultée et la décision sera dès lors plus démocratique.

Toutefois, nous n’en sommes pas encore là car, pour pouvoir organiser cette consultation populaire, il faut récolter le nombre nécessaire de signatures : au moins 10% de la population domiciliée dans la commune d’Ottignies-Louvain-la-Neuve doit signer les formulaires, soit environ 4000 personnes. Et les obstacles sont nombreux pour obtenir ces signatures : un temps limité en raison des élections communales qui approchent (60 jours), des signatures qui ne peuvent pas se faire de manière électronique,… Toutes ces contraintes font de cette consultation populaire un véritable défi, que la plateforme citoyenne s’est engagé à relever.

Cette entorse à la démocratie soulève bien des débats. Est-il normal que la majeure partie des étudiants n’ait pas une voix au chapitre parce qu’ils ne sont pas domiciliés à OLLN ? Est-il normal que la population ne soit pas bien informée par les autorités communales concernant cette extension et que la majeure partie pense que les accords sont déjà conclus et qu’on ne peut plus rien y faire ? Il n’est donc pas question ici d’être pour ou contre l’extension de l’Esplanade mais d’être pour ou contre une certaine forme de démocratie.

Vous voulez signer le formulaire et rendre possible la consultation populaire? Suivez ce lien : https://mieuxquelextensiondelesplanadeblog.wordpress.com/signer/. Et pour plus d’informations, je vous renvoie sur le site de l’Association des Habitants : http://www.ahlln.be/.

Commentaires