Louvain-la-Neuve

Saison 2017-18 de l'Atelier Théâtre Jean Vilar

Bonne nouvelle, des prix plus qu’accessibles sont pratiqués par le théâtre Jean Vilar à Louvain-la-Neuve ! En assistant à 3 séances minimum, l’abonnement étudiant te permettra de plonger dans l’expérience théâtrale pour la modique somme de 7 euros / spectacle. Hors abonnement, une réduction étudiante est quand même prévue : 10 euros la place. Plus aucune raison pour que tu n’en profite pas. En plus, vu que la place de ciné n’est pas donnée non plus, autant varier les plaisirs. Toujours pas convaincu ? Une place pour un individu-lambda-non-étudiant-âgé-de-26-ans coûte 22 euros. La réduction vaut donc vachement le coup !

Quelles pépites nous propose l’Atelier Théâtre Jean Vilar pour cette saison 2017-2018 ? Il y en a pour tous les goûts : des créations maisons, des pièces reconnues internationalement, du cirque, des visites des coulisses, des rencontres avec les artistes, …

    Tu as des mauvais souvenirs de tes lectures obligatoires en français ? Tu trouves Molière aussi emmerdant que de marcher en chaussettes dans une flaque d’eau dans ta salle-de-bain ? Ne reste pas sur une note négative et viens assister à la version 2.0 du Misanthrope ACTUELLEMENT A L'AFFICHE. Alors que l’œuvre originelle nous plongeait dans des salons mondains peuplés d’individus avides de reconnaissance sociale, cette pièce modernisée nous renvoie à nos travers narcissiques facebookiens actuels.

    Tu auras peut-être aussi la chance de voir Laïka. Le duo Celenisti-Murgia remet le couvert après Discours à la nation, remportant par ailleurs le prix du meilleur spectacle seul en scène. Selon David Murgia, « Laïka c’est l’histoire de quelqu’un qui raconte ce qu’il a raconté ». Le protagoniste, sorte de Jésus du XXIème siècle, décrit aux personnes clouées aux tabourets d’un bar le monde à l’extérieur de ce bar. Il réexplique ensuite le tout à son colocataire. « La parole est donnée aux derniers, à ceux qui sont invisibilisés ». Un parking, un supermarché, un clochard, une dame atteinte d’Alzheimer, une prostituée, tout cela forme « une fable incroyable qui nous donne une grande leçon de vie ». Le rendez-vous est fixé en février !

    Si les trucs trop intello t’énervent (un peu comme quand tu fais tomber le dentifrice de ta brosse à dents), le Jean Vilar te propose des comédies pour rire à foison. Un tailleur pour dames, de Georges Feydeau se résume à un « chassé-croisé endiablé ». Quiproquos, malentendus et mensonges rythment cette pièce comique.

    Bref tu l’auras compris, le théâtre Jean Vilar c’est 25 spectacles durant cette année scolaire 2017-2018 qui ne demandent qu’à nous régaler ! Surfe sur www.atjv.be pour être au courant de toutes les infos.

 

Commentaires