Événements

Géographies toxiques, le paysage de la Louisiane dans la série True Detective

Cliquer pour voir en taille réelle

Description


Comment et pourquoi les auteurs construisent le paysage de la Louisiane ? Comment cet espace est connoté ? À travers une analyse axée tant sur des éléments diégétiques que sur le contexte de production et de tournage, nous essayerons de déceler les relations qui unissent la série à une réalité géographique que certains médias, à la fin des années 1980, ont tristement nommé cancer alley. Il s’agit du bas cours de la rivière Mississipi entre les villes de la Nouvelle Orléans et de Baton Rouge, où la forte densité de sites industriels semblerait avoir fait monter le taux de pathologies liées à la pollution. Cet espace a fait l’objet du reportage photo-géographique Petrochemical America (R. Misrach et K. Orff, 2014), qui, selon un des auteurs de la série Nic Pizzolatto, a inspiré l’esthétique de cette première saison. De ce point de vue, maints éléments nous poussent à considérer cette série comme une fine réflexion sur la condition toxico-industrielle de l’homme contemporain.

Alfonso Pinto est docteur en géographie à l’ENS de Lyon où il a discuté une thèse qui porte le titre de Une archéologie du présent. Les espaces urbains dans le cinéma-catastrophe. Ses recherches concernent les liaisons multidisciplinaires entre géographie, visual studies et histoire de la culture. En particulier il travaille sur les imaginaires de l’urbain, sur les représentations du désastre et sur la modernité comme expérience spatio-temporelle. Il est auteur entre autres de Espaces et société dans le cinéma des Zombies (Annales de Géographie, 2014) et Gomorra la série. La réinvention de l’imaginaire napolitain (Entrelacs, 2017)


Infos

Catégorie Culturel et artistique
Organisateur PointCulture
Lieu PointCulture LLN
Prix Gratuit

Dates

mercredi 19 avril 18:30 - 20:30