Actualité

Dune

Et oui, comment débuter le quadri et lancer nos critiques hebdomadaires sans parler de Dune ! « La sortie de la rentrée », « Réalisateur hors-pair », « casting incroyable » sont sur toutes les lèvres, et à raison ! 

Dune, c’est un Space opéra adapté du livre éponyme écrit par Franck Herbert en 1960. Nous suivons le chemin de Paul, jeune homme issu d’une importante maison de l’Impérium, la famille Atreides. Sa famille et lui sont amenés, sur ordre de l’empereur, à régner sur Arrakis, une planète désertique aux multiples ressources tant matérielles qu’ humaines. 

 

Ses paysages regorgent d’un substance nommée « épice », une matière première cruciale pour les voyages interstellaires, ce qui fait d’elle une source de richesse inestimable. Arrakis avait longtemps été exploitée par une autre grande famille de l’Impérium : les Harkonnen. Ceux-ci, après avoir été expulsés de force de leur planète à profits, ont soif de revanche et souhaitent reprendre ce qu’ils considèrent comme « leur ». Cependant, le désert et l’épice sont chéris par l’autre grande force du désert : les Fremen. Pour les Fremen, peuple indigène d’Arrakis adapté au climat sévère de la planète, le désert n’est pas qu’une vaste étendue de sable, mais plutôt un ami. 

 

Contrairement à leurs prédécesseurs, la famille Atreides a bien l’intention de faire alliance avec les Fremen qu’ils admirent énormément. Le jeune Paul est également fasciné par les Fremen mais qu’il ne connait pourtant que par la documentation mise à sa disposition. Il a appris les bases de leurs langue, technologies ou encore croyances mais reste désireux d’en découvrir davantage. Ce désir vient peut-être de ses rêves où presque chaque nuit, il y découvre, à ses côtés, une jeune Fremen aux yeux bleus caractéristiques.

 

Malgré son jeune âge et son apparente pacificité, Paul va se rendre compte que sa destinée n’est finalement pas entre ses mains et sera confronté à autant de questions existentielles que de choix cornéliens qui vont de fil en aiguille définitivement changer l’ordre établi de l’Empire…

 

60 ans après la sortie du livre original, Dune continue encore et toujours d’aborder des thématiques sombres mais plus que jamais actuelles. Nombreuses sont celles qui font écho aux enjeux animant notre quotidien. Le colonialisme, l’eugénisme, le féminisme ou encore l’écologie sont abordés ici dans le contexte d’un récit de SF et cela fonctionne terriblement bien !

 

Ceci-dit, je ne vous conseillerais pas d’aller voir Dune en vous attendant à y voir des courses poursuites en vaisseau spatial. En effet, plus qu’un film de science fiction ordinaire, Dune est davantage contemplatif et ne nécessite d’ailleurs pas d’artifice tant sa beauté nous emporte et nous fascine tout au long de la séance. 

 

Denis Villeneuve a réussi à nous maintenir en haleine durant tout le film (2h35 tout de même mais on aurait facilement pu y rester 4h, c’était trop bien!!). Pour ce faire, il a notamment mis en place un casting méticuleusement choisi et crédible (dire que Timothée Chalamet est sublime serait un pléonasme — il incarne parfaitement à la fois l’innocence et la maturité de Paul).

 

De plus, nous pouvons souligner la cinématographie impeccable et la scénarisation diligente d’une œuvre originale pourtant extrêmement complexe. En effet, l’adaptation de Dune au cinéma n’était pourtant pas chose aisée puisque l’oeuvre littéraire a longtemps été jugée inadaptable au cinéma en raison de la richesse de son univers. Villeneuve a néanmoins réussi à traduire cet univers fertile de Dune en un film esthétique où chaque spectateur peut se laisser porter et apprendre à apprécier non seulement les multiples peuples et coutumes mais aussi les rapports de force animant l’Empire.

 

Seul petit goût de trop peu : on aurait aimé en savoir encore plus sur les farouches Fremen et surtout sur Chani, incarnée par Zendaya (je l’adore) mais nous savons que ce n’est que partie remise !

 

Villeneuve a décidément captivé notre attention pour les prochains volets qui s’annoncent exaltants !! 

Commentaires

C'est mieux directement sur l'application ! Essaie-la !