Technologie

La programmation, un truc de geek ?

Quand on dit le mot « programmation », tout le monde a l’image de l’hacker qui voit défiler devant lui, à toute vitesse, des lignes semblant incompréhensibles pour tout citoyen lambda. Cet article a justement pour objectif de rompre avec ce stéréotype en expliquant concrètement : (1) en quoi cela consiste et (2) que n’importe quel petit curieux peut très bien apprendre par lui-même ! En bref, vous comprendrez très vite que la programmation n’est pas juste un ‘truc de geek’, bien au contraire : elle peut avoir une réelle utilité pour le commun des mortels (cf. débat sur https://sicarre.be/News/Carte-Blanche ).

Alors, la programmation : kesako ?

Programmer, c’est créer un projet informatique. Cela va de la création d’un site web à la prochaine intelligence artificielle qui va détruire le monde, passant par un logiciel de gestion de marchandises. L’utilité de la programmation est diverse et variée et concerne de nombreux secteurs : industriel, technologique, médical, bancaire etc.

Pour vous donner une idée plus concrète, un exemple de code est ici repris (vous pouvez l’exécuter ici ).  Chaque ligne peut être lue comme une phrase, rien avoir avec ledit code binaire rempli de « 0 » et de « 1 » (qui est en réalité la traduction automatique du programme). Si à première vue, la programmation peut sembler imbuvable, une première approche permet très vite de comprendre qu’elle est, en réalité, un langage à part entière où la logique occupe une place essentielle. En effet, la programmation comporte, comme le français, des règles de syntaxes qu’il importe d’apprendre : la moindre faute d’orthographe et… tout plante !

Le plus important dans un code n’est en réalité pas la manière d’écrire, mais plutôt la logique qui se cache derrière. Comme en français, il y a des milliers de façons d’exprimer une même idée pour que le résultat soit le même. Il est alors question d’assembler les instructions de manière à ce que le tout ‘ordonne’ à l’ordinateur une série d’actions (qui constituent le programme) qu’il comprend. La logique du code est donc primordiale.

Et moi, dans tout ça ?

Pour apprendre l’informatique, il vous suffit d’un PC et d’une connexion internet. Rien que ça ? Oui, oui (bon, c’est vrai, beaucoup de motivation et de patience… Mais bon, ça, c’est comme pour tout). Il est très facile d’apprendre par soi-même : de nombreux sites existent (cf. OpenClassRoom pour n’en citer qu’un). D’ailleurs, si cela vous intéresse, nous reprenons ici deux méthodes que nous estimons les plus rentables :  

-      La première se base sur un apprentissage très interactif à l’aide de vidéos, d’exercices en ligne et de QCM. C’est une manière très visuelle et ludique pour apprendre. Il vous suffit d’aller sur https://code.org/educate/csp

-      La deuxième est plus académique et se base sur les outils développés par l’UCLouvain. Il y a le cours d’initiation à la programmation LEPL1401. De plus, histoire d’avoir une petite motivation supplémentaire, il y a moyen de faire créditer (demander conseils à votre conseiller.e aux études) ! 😊. Si vous êtes plus patient, un syllabus plus ludique est en cours de production. Il contiendra des exercices avec des contextes funs incorporés dans la théorie. Nous vous tiendrons au courant dès qu’il sera disponible.

Liens utiles :

-        https://plus.lesoir.be/175249/article/2018-08-27/pouvons-nous-manquer-le-tgv-de-la-formation-linformatique-dans-lequel-sont

-        https://twitter.com/sicarre_be

Commentaires