Sensibilisation

Lumière bleue, le nouvel ennemi de nos yeux

On passe actuellement de plus en plus de temps devant nos écrans. Impossible des les éviter, que ce soit à la maison ou en cours, ils sont partout. Malheureusement, ces innovations technologiques sont très souvent accompagnées de conséquences néfastes sur notre santé.

Qui n’a jamais eu des maux de tête, les yeux secs et la vue brouillée après avoir passé la journée devant son écran d’ordinateur ? Ces manifestations douloureuses sont le fait de la lumière bleue qu’émettent les écrans. Pas de discrimination envers les ordinateurs; les smartphones et les écrans de télévision diffusent également cette lumière qui peut parfois s’avérer nocive.

 

Qu’est-ce que la lumière bleue ? La lumière bleue fait partie du spectre de la lumière et désigne les rayons dont les longueurs d’onde sont comprises entre 446 et 500 nm. Ces rayons sont pour la plupart inoffensifs pour la santé et même parfois bénéfiques, à l’exception des rayons compris dans la bande bleu-violet. Une exposition prolongée à ces rayons précis endommagerait la rétine, particulièrement chez l’enfant. Les experts s’accorderaient aussi sur le risque que représentent ces rayons pour la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), une maladie dégénérative de la rétine, et qui peut mener à la perte de la vue.

 

Outre les problèmes d’yeux, la lumière bleue influence également les cycles du sommeil. L’horloge interne d’un individu peut être affectée par une exposition à la lumière bleue. En effet, la lumière bleue donne l’impression au corps et aux yeux que la journée n’est pas finie, elle “excite” la rétine et empêche donc la formation de mélatonine, l’hormone du sommeil. En plus de la difficulté à s’endormir, la lumière bleue affecte la qualité du sommeil, qui s’en trouve amoindrie. C’est pour ça que les experts conseillent d’éteindre tous les écrans au moins une heure avant d’aller dormir et de ne pas dormir dans la même pièce que son téléphone.

 

De plus, certains dermatologues estiment que la lumière bleue serait également responsable du vieillissement prématuré de la peau et provoquerait l’apparition de rides, même si c’est dans une moindre mesure que les UV.

 

Quand on est étudiant et qu’on passe des journées à prendre note sur son ordinateur, à regarder des slides en cours, à travailler en bibliothèque et à communiquer presqu’exclusivement via des écrans, comment échapper à la lumière bleue ? Le problème est là, nous ne pouvons pas nous passer de nos écrans dans notre vie quotidienne. La solution serait alors de limiter les impacts de cette lumière bleue sur notre santé. Plusieurs solutions sont possibles: l’installation d’une application qui régule la lumière bleue émise par nos écrans de smartphones, l’achat de filtre pour écran d’ordinateur ou encore de lunettes spéciales qui ont un revêtement légèrement jaune pour contrer la lumière bleue.

 

A l’Etincelle, la moitié du kot est en train d’écrire son mémoire. Nous passons des journées entières devant nos écrans à faire des recherches et à rédiger des chapitres, et nos yeux le ressentent. Deux d’entre nous ont fait l’acquisition de lunettes anti-lumière bleue et notre expérience est vraiment concluante pour l’instant. Si l’achat de lunettes protectrices vous intéresse, il y a plusieurs opticiens à Louvain-la-Neuve qui en vendent.

 

Commentaires