Louvain-la-Neuve

Festival International du Film Eau et Climat: Soif d'idéal

Dans un contexte d’urgence climatique de plus en plus prégnant et d’une conscientisation toujours plus large à ces enjeux, se tiendra du 11 au 14 mars 2019 le Festival International du Film Eau et Climat. Chaque soir de cette semaine, un documentaire sera projeté au Cinéscope de Louvain-La-Neuve, présentant de nombreuses initiatives citoyennes, différentes tranches de vies ainsi que de magnifiques images de notre planète.

A l’heure d’une mobilisation citoyenne toujours plus intense, illustrée notamment par des marches pour le climat observées dernièrement dans plusieurs pays, ce festival est une occasion d’en apprendre plus sur le monde dans lequel nous vivons, les changements qui sont en train de s’y opérer et les nombreuses initiatives entreprises de par le monde pour protéger le bien le plus cher que nous possédons : notre planète.

 

Communiquer à travers des images et des documentaires permet au festival d’être ouvert à un large public, et de ce fait de sensibiliser le plus de monde possible aux enjeux cruciaux pour notre société que représentent l’eau et les changements climatiques. Plusieurs documentaires issus de tous horizons seront donc diffusés au cours de cette semaine.  

 

La soirée d’ouverture du lundi 11 mars réservera une plongée dans l’immensité de l’espace, à travers le documentaire « 16 levers de soleil ». Ce long-métrage expose à travers de sublimes images de la Terre observée depuis l’espace la mission menée par l’astronaute français Thomas Pesquet au sein de la Station Spatiale Internationale.

 

Le 12 mars sera projeté le film nommé « Un monde positif » de Jonathan Bradfer et Pascale Sury, en présence des réalisateurs. Le premier travaillant comme journaliste à la RTBF et la seconde se décrivant comme « Positive World Reporter », les réalisateurs de ce documentaire ont sillonné le monde pendant un an, avec pour volonté de mettre en lumière des personnes de tous horizons qui, à travers leurs démarches positives et leurs initiatives œuvrent pour rendre notre monde meilleur. Dans le contexte anxiogène actuel, où les médias ne rapportent que rarement des nouvelles positives, ce documentaire représente une bouffée d’oxygène et une inspiration pour devenir, nous aussi, un acteur du changement. Si vous êtes intéressés par ce sujet.

 

Mercredi 13 mars aura lieu la projection du film « Après-Demain », en collaboration avec l’association Academics for Development. Dans ce documentaire, le réalisateur Cyril Dion revient sur les différentes initiatives inspirées par le film « Demain », ayant connu un immense succès il y a deux ans. Il y confronte son amie Laure Noualhat, journaliste spécialisée dans les questions écologiques et sceptique quant à ce type d’initiatives locales, en réfléchissant à la manière dont ces actions ont fonctionné ou échoué.

 

Pour la dernière soirée du festival, sera projeté le jeudi 14 mars le documentaire « La Terre vue du cœur » de Hubert Reeves et Frédéric Lenoir. Le premier, astrophysicien et militant écologiste et le second, philosophe et écrivain français sont partis ensemble à la découverte de scientifiques, d’artistes et d’auteurs à travers le monde, qui, à un moment où la biodiversité est peu à peu détruite, tentent de trouver une meilleure manière de coexister avec la nature  et de reconsidérer la place de l’Homme dans le monde. A travers ces images, ce documentaire est une invitation à célébrer le vivant, à nous rappeler à quel point notre environnement est important, et combien il est capital de le préserver.

 

Alors, à une époque où la lutte climatique est devenue le plus grand mouvement citoyen dans le monde, où l’urgence de faire changer les choses se fait de plus en plus ressentir, et si vous-mêmes considérez ces enjeux cruciaux, n’hésitez plus et venez assister à une, voire même plusieurs projections lors du Festival International du Film Eau et Climat !

Commentaires