Autres

L'organe

Adorés par certains, détestés par d'autres, les membres de ce kap n'ont pourtant rien de bien différents des autres kapistes. Quoi que. À une époque, les petits « lutins jaunes et bleus » n'ont pas toujours fait bon ménage avec les petits poissons. Aujourd'hui, et j'entends déjà dire « bande de frotte-manche » (frotte-quoi???!!), les relations qui unissent nos deux kots sont revenues à la normale. Vous l'aurez compris, je parle bien évidemment de l'ORGANE. Ah non, pardon. Je voulais dire « l'Organisation Réunie Générale de l'Animation Néo-louvaniste Etudiante » (bande d'incultes). Cette longue dénomination aurait été trouvée APRÈS avoir trouvé l'acronyme.. C'est ce que la légende retiendra.

Le RhétoKot

Jeudi midi, S9, se trouvaient dans le commu du RK : le président, Cat, Thom, et Miami. J'eus droit de leur part une poignée de main endormie, chaleureuse ou humide. Le RK, vous allez me dire : 'Les ptits nouveaux du Haut de la ville' ? Et ben non, ceux-là sont déjà passés à la casserole au premier quadri. Le RK (premier du nom), c'est bien entendu le RéthoKot ! Voici un aperçu de leur projet. Hahahaha, quel projet ?! (je rigole)

C'est bien entendu leur ambiance que je vais essayer d'entrevoir maintenant.

Le Kot & Mix

En S8, c’est le Kot & mix qui passe à la trappe du, désormais, traditionnel KAP ou PAS KAP. Bien caché dans le haut du Biéreau, ce nouveau kot-à-projet a déjà bien installé ses assises et ne compte pas partir de si tôt.

Pour les plus bubulles d’entre vous, le Kot & mix s'occupe de promouvoir le monde de la musique électronique, tant les artistes que les DJ's ainsi que les musiques alternatives afin d’offrir une alternative aux habituelles playlists des cercles et autres petites casas. Il fait également le lien entre ceux qui désirent organiser une soirée avec le service de booking. Enfin, il propose un atelier d’initiation au monde du mix.

Le Kap Seniors

Cette semaine, c'est le kap seniors qui nous fait le plaisir de se dévoiler dans notre rubrique « kap ou pas kap »

Tout d'abord, un bref retour sur le projet pour ceux qui se demanderaient encore l'utilité de ce (nouveau) kot dans notre belle ville universitaire. En deux mots, l'objectif du kot est de promouvoir les relations inter-générationnelles sur notre campus. Pour ceux qui s'imaginent que les seniors ne sont que très faiblement présents à Louvain-la-neuve, sachez qu'ils sont plus de 2000 en tout. Si le monde de nos aînés vous intéresse, sachez que vous êtes les bienvenus au souper de recrutement du Kap seniors ce jeudi 15 mars au 29 route du blocry, dès 19h30. Sachez aussi que la Place de l'université accueillera l' « après-midi de l'intergénérationnel » le 18 avril durant l'après midi.

Le Kot Oxfam

Cette semaine, gros plan sur le respect de la dignité des travailleurs, la solidarité, la paix et le désarmement en faveur du développement. En effet, c'est le Kot OXFAM qui est mis à l'honneur dans notre chère rubrique du Kap ou pas Kap. Ce sera donc dans une optique Equitable que nous allons lire cet article...

Donc, on oublie sa cannette de coca-cola et on court acheter un jus de pomme ou un thé OXFAM. Ensuite, on ouvre son agenda au 7 & 8 mars...

Le Devlop'kot

En cette 3ième semaine du quadri, c’est le Devlop’kot qui a accepté de passer à la casserole de notre bijou alias « THE Kap ou pas Kap ». 
En bref, ce kot sensibilise au rapport nord-sud, l’influence du nord sur le sud, les questions de développement via l’alter-ciné, le campus plein sud et les apéros. Bon, ça on le sait grâce au guide des KAP’s, mais ça se passe comment dans les coulisses du Devlop’ ?

Le SupportKot

Cette semaine, le Supportkot passe à la trappe du Kap ou pas Kap! En deux mots, le projet du Supportkot est basé sur deux axes : l'intégration des bac 1 à Louvain-la-Neuve (accueil sur le campus, aide à la réussite) et l'information des masters dans le cadre de soirées témoignages et confrontation à un entretien d'embauche pour aider à l'insertion professionnelle.

Le Kot-é-Chine

C’est un peu en last minute que j’ai débarqué au cosy-Kot-é-Chine pour y rencontrer ses membres. Je suis entrée, avec des visages surpris de me voir débarquer avec mes gros souliers. « Oui, mais… tu viens faire quoi ? ». Le président n’avait pas averti ses équipiers de ma venue (lui vous dira qu’ont entendu ceux qui l’écoutaient). Bref, j’ai été au Kot-é-Chine.

C'est mieux directement sur l'application ! Essaie-la !