Autres

Le Kot-é-Chine

C’est un peu en last minute que j’ai débarqué au cosy-Kot-é-Chine pour y rencontrer ses membres. Je suis entrée, avec des visages surpris de me voir débarquer avec mes gros souliers. « Oui, mais… tu viens faire quoi ? ». Le président n’avait pas averti ses équipiers de ma venue (lui vous dira qu’ont entendu ceux qui l’écoutaient). Bref, j’ai été au Kot-é-Chine.

Il faut savoir qu’au Kot-é-Chine, tout le monde est ‘gentil’. « Mélo, dites-moi, elle est comment ? »  « Gentille. » « Et France ? » « Gentille » et ainsi de suite… Le plus bisounours des kots, for sure ! Parait que UCL logements veut les délocaliser, pas en Chine, mais ailleurs dans Louvain.  Cause ? Rénovations. Leur cosy-commu est pourtant bien plus cosy que d’autres commu, comme celui du Carpe, pour en citer un au hasard… 

Donc, Il y a d’abord Mélo, Mélodie si vous préférez. 2e Bac en sciences po, et l’absente du moment. On m’a tout de suite dit qu’elle était casée avec Raph du Kot Méca depuis quatre mois ! Tout a commencé par le petit jeu du sors-avec-un-membre-de-chaque-kap, mais cette mauvaise joueuse s’est arrêtée au premier. Depuis qu’elle a trouvé l’amour, Mélodie chante d'ailleurs sous la douche. Elle est connue de ses cokotteurs pour laisser pourrir ses fruits au kot et être bordélique.

 Didier, prési chinois. Plutôt taiseux lors de ma présence, il a une facheuse tendance à raconter sa vie une fois bourré.  Il a une belle collection d’étiquettes de bouteilles de bière qui intéressent sûrement mais seulement une partie de ses connaissances. Il propose à tout le monde de la voir, et des fois on ne peut pas refuser. Ses co-kotteurs disent qu’il est fan de Twilight, mais il réfute fermement cette donnée sur lui. On croira qui on voudra. Ce qui est plus sûr, en revanche, c’est que c’est lui l’inventeur de la technique de drague de la tortue. Vous lui demanderez !

France, quant à elle, a eu le grand privilège de se faire draguer par le président du Carpe, et a même reçu son numéro en prime. Depuis lors, son plat favori est devenu le thon mayo/ketchup. « Bah quoi ? C’est bon ! »

Sans-draps ou Sandra, petite amie du président, est caractérisée par celui-ci de petit tyran et comparée à un Yorkshire… Malgré son caractère bien trempé, Sandra a tout de même tout d’une Italienne bellissima !

Yan ! Elle s’est exilée au Canada par son Erasmus, mais elle est bien de retour. Etant la seule personne complètement bilingue français-chinois du kot, et, qui plus est, ayant été éduquée dans la tradition chinoise, elle incarne à mes yeux le membre parfait du Kot-é-Chine. Vous voyez, finalement, elle est ce petit bout de Chine qui est venu jusqu’à nous, concentrant en sa seule personne un foison d’exotisme à l’état pur…

Alyson aussi est très exotique, tout en étant différente. Elle est métisse mais porte aussi un bel accent liégeois. Pour rajouter une dose de mystère au sujet de sa personne, elle étudie les langues orientales dans la belle faculté des arts et lettres.

Le mythe autour de la personne de Stéphanie se comprend lorsqu’on sait qu’elle a été éduquée à la dure, à la baguette de son père colonel. Et non, elle n’a pas dû rigoler tous les jours… Steph aime beaucoup ses études en communication multilingue et les conseille à tout le monde ! (NO WAAAAAY !) En cuisine, elle ne parvient à rien, si ce n’est que de brûler sa soupe.

Et enfin, Florian. Très sociable et doué pour la papote, il a tout de même un défaut. Celui d’aimer fifa et le foot. Ses cokotteurs montrent plus de réserve pour d’autres aspects de sa personnalité : il prend toujours son sandwich aux toilettes et ne peut s’empêcher d’hurler ! Les personnes vivant avec lui devraient pourtant lui être reconnaissantes pour sa cuisine.  Parce que si vous pensez qu’on mange tout le temps chinois au kot-e-Chine, eh bien vous avez tort. Ils mangent comme nous, ces enfants, et correctement. Quand je suis arrivée ils se mettaient à table avec une soupe au poisson et aux moules à laquelle j’ai eu du mal à résister.

 

Bref, le Kot-é-Chine est un kot comme les autres, ça ne pue pas la bouffe bizare, ils sont 'gentils' et ont assez d'auto-dérision que pour nous demander eux-mêmes de faire un Kap ou pas Kap sur eux!

Commentaires