Autres

Le Studiokot

C’est avec une certaine joie que je me rendis (avec 3 autres compagnons…) au Studiokot il y a deux semaines pour aller voir le match rédiger leur kap ou pas kap. Mais tout d’abord, dans un souci de crédibilité de cet article je vais m’attarder sur leur (super) projet.

Situé à deux pas de la LUX et de la MDS, le Studiokot c’est un kot à projet qui monte le son ! (ouais mec!) Ils vous enregistrent, s’occupent de la régie des scènes pour des concerts (Place Rabelais 24h, Soirée Salsa, Barbec des Kap’s etc) et font aussi des enregistrements en live.
L’année prochaine, en plus des probablement nombreuses collaborations avec les nouveaux kaps tel que le Radiokot et le Kot&Mix, le Studiokot vous proposera de louer leur sono, et cela avec le service compris ! C'est-à-dire qu’ils seront là pour brancher, tester, et maintenir tout le soundsystem pendant votre (superbe) soirée. Fini les problèmes de câbles et de soundcheck. On peut prendre en exemple le très récent Barbec des kap’s où ils ont assuré la sono du début à la fin malgré le temps chaotique. N’hésitez donc pas à les contacter pour vos futurs projets de soirée, ils sont au combien très ouverts. Et c’est bien le mot.

Laissez-moi vous poser l’ambiance de ce kot où là aussi, le décapsuleur c’est tricher : mardi 3 mai, soir du classico, j’arrive au kot avec mes compagnons en désir profond de teasage. Et c’est là que nous sommes tombés sur 9 Espagnols (tétant la Duvel) tendus comme des strings devant le poste. Ils parlent fort, vite, tous en même temps, mais ils se comprennent. C’était donc des potes de Fran, un erasmus du kot. Le fait que la moitié soit pour Barça et l’autre pour le Real rendit le spectacle encore plus dépaysant, mais soit passons.
La soirée commence bien, et les bières arrivent vite. Loïc et Adrian s’en prênent à cœur joie pour en taper sur le dos de leurs cokotteurs, chose toujours très agréable en passant (pas bien les gars ! ;) )

Commençons d’ailleurs par ceux-ci, d’un côté on a Loïc, le plus gros craqueur du kot (d’après Adrian). Ce comitard Lux est souvent dans les mauvais coups, du genre le jeu du cassera ou cassera pas, devenu un classico dans ce kot. C’était peut-être ce à quoi jouaient ses cokotteurs avec son subwoofer pendant tout le quadri. (RIP aux 3 grillés) D’un autre côté, il a la bonne habitude de rappeler TOUT à tout le monde, ce qui est une qualité ô combien importante en tant que Vice Président du kot, rôle qu’il continuera d’ailleurs d’assurer l’année prochaine. Ah oui, j'oublie de dire qu'il est acteur à hollywood entre deux coronae.

-De l’autre, nous avons Adrian le trésorier mais aussi le plus gros craqueur du kot (d’après Loïc). Cet autre comitard MDS, lui, tient beaucoup à ses journées de 14h (qui commencent souvent à 14h). Il possèderai aussi un abonnement sur Nadia (pays de l’est forever), malgré le fait que ce soit un gros ronfleur. Autre fait sympa, qui entretient la légende, il ne porterait seulement 3 pulls… (Studiokot – MDS – vie normale)

-Sebastien, ou Mr Muscle, comme vous voulez. C’est un grand adepte de la salle de sport, salle dans laquelle il se rend 3 à 4 fois par semaine. Il ne sait pas bien affoner, ce qui fait de lui une cible parfaite pendant les soupers inter-kots (mais il parait qu'au fond qu’il aime ça). Il utilise souvent les mêmes expressions, du genre "naaaaaaaaïïïïïce" ou en encore « je vais lui foutre au cul ». En parlant de choses à répétitions, il a aussi la manie assez sympa d’écouter pendant 3 semaines la même chanson quand il en découvre une à son goût, et ce toujours sur le lien youtube ! (c’est donc pour ça les 4 millions de vues).

-Martin ou  Martin5 ou Justin Bieber. C’est un BW pure souche étudiant en Géographie. Il kiff Nickelodeon, surtout Jimmy Neutron. C’est simple, quand il n’est pas au cours, il est devant la TV. Citons quand même un exploit sympa : 3 jours après être rentré au kot, ce bougre ramenait déjà dans sa nouvelle chambre. Quel talent !

-Valentina(Vale), c’est l’Erasmus Italienne du kot, délégué photo (d’elle-même). C’est la principessa. Pourquoi ? Ben quand c’est sale, elle fait pas (surtout pour virer le caca des toilettes après une pendaison). Pour le Studiokot, c’est un peu « l’après Paola ».

-Fran, c’est tout simplement celui qui a le plus d’amis. Cet Espagnol très people peut malheureusement devenir pénible lorsqu’il joue à un jeu à boire (bois tes coups, bois tes coups, bois tes coups)… Mais c’est avant tout un énorme Lover. Un grand bravo à FlorenceChimie12BA qui arrive à le garder.

-Ben, le hippie communiste du kot, apparemment tellement sympa qu’il n'hésiterait pas à saigner pour t’aider (what ?). Quand il sort sa guitare, il devient une machine à emballer les étrangères, et tout ça en moins de 30 minutes.

-Nico, c’est LE fan du réal par excellence, il a notamment pu le démontrer le soir même, où la concurrence était rude de l’autre côté. Il fait aussi des trucs assez sympa comme chanter du johnny après le coït… voyez-vous ça !

-Sly, le carolo-italien du kot, Mr Parfum, l’esclave d’Adeline, mais avant tout le président du kot cette année. Il aime bien qu’on lui rappelle les choses (Loïc ?). C’est aussi un très bon cuistot avec Fran, on a pu observer cela lors du mémorable (et hardcore) souper Studio-Carpé.

- Steven, Enrique pour les intimes, s’est quant à lui emparé des meilleures bleuettes de la Lux… Serait-ce grâce à ses nouvelles boucles d’oreilles qui brillent dans la guindaille ? Peut-être bien. Plus sérieusement, c’est un bourreau de travail pour le kot, il a pu le prouver lors de la foire des kaps.

- Bastien, nouveau dans le kot depuis le deuxième quadri, c’est le gars qui porte des vestes en cuir, et qui assume. Vu plus souvent (plein-)mort que vivant, il étonnera toujours son kot. Comme au barbec’ des kaps où à 17h, tout allait bien, mais à 19h il était quelque part entre Saturne et Pluton.

- Esteban, ou encore « Pas touche à mes cheveux ». Il semble bien avoir pris possession du commu, où il est à présent domicilié officeusement. Ce bleu MDS était, paraît-il, super pistonné… Surtout quand ses camarades bleus devaient nettoyer son propre commu, alors que lui teasait dans le fauteuil tranquillou.

-Et last but not least, Eamonn, le créateur du kot avec Sly. C’est un « blond vénitien » parmi tant d’autres…  Il consacre dorénavant son temps libre à ses créations musicales, il a d’ailleurs sorti un album il y a peu de temps. Mais il suit encore le projet d’un œil bienveillant. C’est une personne très cool et posée, et pour avoir des emmerdes avec lui, il faut être très très très très très énervé. Il a trouvé la paix à l’Artisakot, dans les bras d’une certaine Maurane.

Commentaires