Actualité

Binge-watching peut nuire à la santé

Tu te réveilles ce matin avec une gueule de bois ou tu n’as pas la tête à travailler. Que faire? Allume ton ordinateur et regarde une bonne série évidemment. Mais attention à ne pas avaler toute la première saison sur ta journée. Sinon tu risques de devenir adepte du binge-watching. Explication du phénomène.

Games of Thrones, Breaking Bad, True Detective, Walking Dead… Des milliers de séries existent pour le plaisir de tous. Chacun a sa préférence. Allociné nous dresse d’ailleurs son top des meilleures séries de tous les temps : http://www.allocine.fr/series/meilleures/ 

Si tu en as vu plusieurs dans ce top, tu aimes les séries. Si tu as regardé plusieurs épisodes d’affilée de toutes ces séries, tu es adepte du binge-watching. C’est un mot-valise anglo-saxon formé des verbes “to binge” (se goinfrer ou se saouler) et “watching” (regarder). Le dictionnaire de référence anglais Oxford English Dictionnary (OED) a d’ailleurs intégré ce nouveau mot. Définition : le fait de regarder de multiples épisodes d’un programme de télévision à la suite, souvent au moyen de DVDs ou de streaming en ligne“.

Plusieurs raisons expliquent cette consommation excessive. Premièrement, les séries sont toujours plus accessibles. Les sites de streaming se multiplient afin que chacun puisse trouver son bonheur. Et qu’importe si l’internaute préfère regarder la série en VOSTFR (Version Originale Sous-Titré Français) ou en VF (Version Française). Deuxièmement, le service NETFLIX d’offre à la demande a surfé sur cette tendance. En février 2013, le service a balancé les treize épisodes de la première saison d’House Of Cards d’un coup ! Comment résister ? 

Le public, amateur de séries, ne veut plus attendre. Tout va plus vite aujourd’hui. Et les publicités autour des sorties de nouvelles saisons se multiplient.  Faites attention à ne pas tomber dans ce binge-watching, vous risqueriez de devenir trop accro et de délaisser votre vie sociale. 

Commentaires