Actualité

La rentrée en douceur

 

Si toi aussi, tu t'es réveillé lundi matin en te disant chouette, je rentre à l'université, les cours tout ça tout ça, alors.... cet article n'est peut être pas fait pour toi.

 

Dimanche : dimanche tout chaud je rentre dans ma nouvelle chambre, ouais ouais celle ou tu t'es promis de taper un lit double parce que tu vas ramener cette saison!  Je m'étais également promis d'aller aux cours, d'être inscrit, d'être ordonné... Le problème c'est quand ton cokoteur rentre dans ta chambre et t'annonce "Carolo ce soir?" .... Tu sais que t'es reparti pour une année qui va ressembler à toutes les précédentes. Pleine de lendemains douloureux où tu te demandes réellement qui t'as mis dans cet état avant de te souvenir dans ton intelligence suprême qu'en fait le seul coupable c'est toi.

Alors non je vais pas te parler de la rentrée boite à tartine,  cartable mais bien de ce qui t'attends à Louvain, de ses détours, ses petits charmes, bref te souhaiter la bienvenue comme il se doit.

Si tu n'as jamais découvert le bonheur de te poser aux Blancs Chevaux le temps d'une blanche l'aprèm au soleil, de flâner sur les bords d'un lac vide ou de faire comme beaucoup de gens, te poser stratégiquement à la Grand place et mater toute la nouvelle fournée de droïdes pimpées qui vient de débarquer, alors fais le! Si tu as une petite soif à 13h le CI t'accueille les bras ouverts pour un petit affond, tu ne paieras donc pas un rond mais tu t'appliqueras à la boire d'une traite.

Le soir LLN changera de visage rien que pour tes beaux yeux, découvre les charmes des régionales, La petite casa des Kapistes du mercredi, l'odeur de l'agro, voir le CESEC du mardi.

Puis tu te réveilleras dans ton kot en scrutant ton plafond, une odeur rance flânant dans ta chambre tu feras un rapide check vomi, une fois safe il est temps de découvrir si tu es seul ou si le bonheur t'aura fait rencontrer la femme de ta vie, enfin la femme de ta vie de hier soir.

Ta matinée, enfin...ton après-midi commencera par un traditionnel raid sur le SPAR ou le Louis Delhaize c'est au choix pour te confectionner le parfait kit de survie en lendemain de guindaille, l'Aquarius étant largement plébiscité par le guindailleur du lendemain ainsi qu'une bouffe solide pour te remettre en marche.

Bref voilà ta vie, ou en tout cas à quoi ressembleront certains de tes jours dans cette charmante ville. Tu y passeras trois, cinq, six, sept ou dix ans en fonction de ta rapidité à comprendre qu'à un moment t'aurais peut être dû bosser. Alors si Louvain-la-Neuve a tout d'un piège où la tentation est constante ne pas en profiter serait criminel, nos plus belles années se jouent peut être ici, sur cette dalle en béton où se côtoient les gens du monde entier, où la calotte est légion et le folklore omniprésent.

 

Commentaires