Actualité

Se réinventer comme Marvel

Un cycle se termine, un autre commence. Une autre plateforme pour un nouveau démarrage, le Marvel Cinematic Universe s’est exporté sur le petit écran avec l’arrivée de la série WandaVision en ce début d’année sur Disney+.

Mais au-delà d’un changement de médium, Wandavision incarne également un réel changement de ton pour le MCU. Pour une société largement critiquée pour son manque de prise de risque, Disney frappe fort avec quelque chose de très différent de ce à quoi les fans d’Avengers ont pu être habitués. 

L’idée est loin d’être simple. Wandavision est en réalité un habile mélange entre sitcom et développement de l’univers Marvel. Les épisodes présentent donc une structure très novatrice, plaçant ses protagonistes dans le même format que les sitcoms auxquelles la série rend hommage. Rires préenregistrés, regards caméras, surjeu presque constant, la formule évolue au gré des hommages. Du noir et blanc à la couleur, de Ma sorcière bien aimée à Malcolm, jamais des super-héros n’ont autant dénoté dans l’univers qui les contenait. 

Et pourtant ça fonctionne. Pourquoi ? Parce qu’enfin Marvel et Disney nous proposent quelque chose de différent. Vingt-trois films avec beaucoup (trop ?) de points communs, pour raconter une longue histoire, nombreux sont ceux qui ont reproché au MCU de se répéter, sans se réinventer. Wandavision souffle enfin un vent de fraicheur extrêmement bienvenu dans ce monde de plus en plus codifié et préconstruit. Son format, son histoire, son style, son audace, tant de qualités qui font de cette série une réussite, promettant une suite de MCU différente et ambitieuse. Reste alors à voir si la suite cinématographique de l’univers saura surfer sur la vague d’originalité que Wandavision vient ici de lancer sur Disney+.

Gus

Crédit photo: France Inter

Commentaires

C'est mieux directement sur l'application ! Essaie-la !