Actualité

Une semaine haute en couleurs à LLN

Entre activités académiques, folkloriques, ou encore culturelles, notre chère cité néo-louvaniste est en constante ébullition et il est difficile de s’y ennuyer. Il parait que Louvain-La-Neuve ne dort jamais la nuit, mais la semaine passée nous a prouvé que la ville ne connaissait pas beaucoup de repos la journée non plus ! En effet, ces derniers jours furent tout d’abord rythmés par les revues de différentes facultés, mais également par le Welcome Spring Festival, ainsi que par la révélation du nom du recteur qui dirigera notre université pour les 5 années à venir. Un programme bien chargé sur lequel Ayrton et moi revenons dans cet article !

Des revues en série

Cette semaine, les facultés FIAL, Droit, et ESPO/LSM ont chacune présenté leur revue, évènement rythmant chaque année la vie académique. Pour les non-initiés, une revue est un spectacle musical mettant en scène les professeurs de la faculté d’une manière humoristique, proposant des scènes théâtrales, mais également des chorégraphies et des musiciens jouant en live. Cet évènement propose donc d’une part un spectacle de qualité, mais permet également aux étudiants de s’investir dans les nombreux domaines différents que demande la création d’un tel spectacle. En effet, au-delà des acteurs eux-mêmes, de nombreuses personnes participent à la revue, tels que les metteurs en scène, les accessoiristes, ou encore les costumiers et les décorateurs. Par ailleurs, les revues se clôturent lors de soirées organisées dans les différents cercles, comprises dans l’achat du billet d’entrée.  Cela permet donc à chacun d’y trouver une place, ainsi que de rencontrer de nouvelles personnes de sa faculté. Le Cercle de Droit organisait cette année sa 37e revue, qui s’est tenue au Théâtre Jean Vilar. Le spectacle mettait en scène une société futuriste dans laquelle le droit n’existait plus et où la justice était rendue par des machines. Les professeurs, désormais au chômage technique, y tentaient donc de se reconvertir, ce qui s’avéra plus ardu pour certains que pour d’autres.  La 20e revue FIAL quant à elle s’est tenue au Centre Culturel d’Ottignies. Elle racontait l’histoire d’un prestidigitateur voulant remettre sur pied un cirque, ayant dû fermer quelques années auparavant pour avoir fait disparaître certains membres de son public. Petit clin d’œil, le personnage d’Ashley Tincelle, chroniqueuse de renom, est à l'affût du moindre scoop durant tout le spectacle, afin de ternir la réputation du cirque récemment revenu sur le devant de la scène… Enfin, à la Salmigondis, la revue des facs ESPO et LSM narrait comment les professeurs de la faculté s’étaient retrouvés bloqués entre enfer et paradis, et la manière dont ils ont réussi à se dépêtrer de cette situation périlleuse. Originalité du spectacle, le public avait le pouvoir d’influencer le cours de l’intrigue !

Vincent Blondel réélu pour un nouveau mandat

Autre évènement marquant de la semaine, l’UCLouvain votait pour son nouveau recteur. Comme Marion vous en parlait dans un article précédent, la campagne avait commencé il y a un peu plus de deux mois, avec l’annonce du nom des deux candidats au poste de recteur. Vendredi 26 avril, Vincent Blondel, le recteur actuel, est sorti gagnant de l’élection rectorale face à son adversaire Sébastien Van Bellegem, actuel doyen de la fac ESPO. Elu avec 885,97 voix (soit 63,39 % des votes), il briguera donc un second mandat au sein de notre université pour une durée de 5 ans et entrera en fonction le 1er septembre 2019. Le professeur Blondel a effectué des études d’ingénieur à l’UCLouvain et les a complétées par un baccalauréat en Philosophie. Après plusieurs voyages dédiés à la recherche, il revient en Belgique et devient professeur, d’abord à l’ULG puis à l’UCL, et est finalement promu au poste de recteur en 2014. En outre, il a également été vice-président de l’ARES, président du FNRS ou encore président de l’association d’université européennes appelée « The Guild ». Avec pour bilan de son premier quinquennat la négociation d’une nouvelle loi de financement de l’enseignement supérieur, la mise en place d’une politique plus attentive au genre, ou encore une attention plus importante au niveau international, Vincent Blondel ne compte pas s’en arrêter là. En effet, il a notamment pour nouveaux objectifs de renforcer les aides financières adressées aux étudiants, de mieux accompagner l’enseignement destiné à d’importants groupes d’étudiants, et de faciliter l’accès aux infrastructures sportives et culturelles.

Le Welcome Spring festival organise par le Kotérythme

           Que demander de mieux qu’un festival de musique totalement gratuit dans notre chère cité étudiante ? Ce mercredi 24 avril dès 13 heures, les premières notes de la 29ème édition du Welcome Spring festival ont retenti, annonçant ainsi une journée pleine de rythme. Cette année, le festival a la particularité d’avoir effectué son retour dans le centre-ville, pour le plus grand plaisir des Néo-Louvanistes que nous sommes. Une série de concerts a pu être proposée à divers endroits de la ville : Grand-Place, place Montesquieu, place Cardinal Mercier, et bien sûr le parking Leclerc. Lors de cette journée riche en émotions, les artistes se sont succédés sur scène. Le trio de rappeurs 47ter originaires de Bailly, le groupe de Reggae franco-belge Unity Family, le rappeur lyonnais Kacem Wapalek, le chanteur Miel De Montagne, et bien d’autres artistes encore, ont pu nous faire découvrir leurs univers et ainsi faire vibrer à leur manière les murs de Louvain-la-Neuve. Festival de musique, certes, mais d’autres activités étaient également proposées. En effet, le kot-à-projet le Sac de Billes a tenu, de 13 à 17 heures, « le P’tit Village des enfants » alors que le CSE Tournois et le Kap Course, de leur côté, ont organisé et animé un tournoi multisport au cours duquel 12 équipes s’affrontaient durant l’après-midi. Les deux sports à l’honneur étaient le beach volley et le dodgeball.

 

Vous l’aurez compris, cette semaine mouvementée aura marqué Louvain-la-Neuve ! Tant par ses événements festifs que son rendez-vous avec l’avenir, notre ville préférée s’est une nouvelle fois illustrée par sa diversité et son dynamisme. Les examens approchant à grands pas, ces derniers jours colorés et pour la plupart ensoleillés ont constitué un véritable bol d’air frais, avant une longue plongée au cœur de nos syllabus...

Commentaires