Autres

Deuxième Newsletter du Kot Ardoise (suite)

Le Kot Ardoise revient pour vous présenter la suite de la deuxième Newsletter ! Au programme de cette semaine : l'incroyable histoire de Robert de la Cacadémie française suivi d'un petit détour par le Sud de la France...

4. Les aventures du petit Robert : « Ce soir je me rentre chez moi, le coeur en déroute et la bite sous le bras »

Le petit Robert, membre de la Cacadémie française nous a raconté sa soirée d’hier ;

après de nombreux efforts, nous sommes enfin parvenus à déchiffrer son incroyable récit :

 

« Ҫa s’est passé hier soir à la Coupole… Y avait cette fille près du buffet qui avait l’air

mignonne, alors je lui ai dit : Allons croustiller à l’évent, puis hâtons-nous d’assouvir ma

postéromanie.

 

>>> Traduction : On pique-nique rapido, puis on file faire des bébés.

 

C’est à ce moment-là que l’autre type a débarqué, un paltoquet qui, non content d’être un

véritable croque-lardon mâche dru !

 

>>> Traduction : L’autre type a débarqué, une vraie plaie ! Non seulement il se tape l’incruste,

mais en plus il dégomme tout !

 

Et là croyez-le ou pas, cet abuseur s’est accointé de celle que j’aime. Tu penses bien que

j’étais éplapourdi de voir ce muche s’assoter d’une pareille appareilleuse ! Les rodomonts dans son

genre me férocisent !

 

>>> Traduction : Ce baratineur a serré la fille que je kiffe. J’étais choquée de voir ce petit gars

timide en pincer pour cette gonze ! Ça m’énerve les mecs qui se la racontent comme ça !

 

C’est pas grave, que je me suis dit, les demi-passions me contristent : mon acédie est

croissante… »

 

>>> Traduction : Les histoires sans lendemain me font « bader » : plus ça va, plus j’ai la flemme.

 

Et comment tout cela a-t-il fini me demanderez-vous ? Et bien mes amis, cela s’est terminé

comme cela se termine toujours :

 

« Je me suis éveillé sans remembrance aucune et tout déparpaillé. Je devais être sacrément imbriaque. Quand j’ai vu le regard de ma femme, j’ai compris que j’étais dans le margouillis… »

 

>>> Traduction : Blackout total. Je me suis réveillé tout débraillé. Je devais être

complètement bourré. Quand j’ai vu la tête de ma femme, j’ai compris que j’étais dans la m****

 

5. Pendant ce temps-là, dans le Sud de la France…

 

- Boudu ! Finte un peu la pachole là !

- Oh la chagasse, je cracherais pas dessus, mais je tchintcherais bin dedans !

 

Chagasse : Nom féminin. Fille plutôt provocante au physique avantageux. Exemple : « Oh la

chagasse ! »

Pour l’Ardoise,

Franci-natra

Commentaires