Actualité

Exils1914: les oubliés de la grande histoire

Au théâtre aussi on célèbre le centenaire de la première guerre mondiale. Comment les artistes abordent-ils cette période? Focus sur "Exils1914", de la Compagnie MAPS, qui aborde sous un angle inédit la 'der des der'.

Qu'est-ce qu'on en a à foutre de 14-18?

C'est la question, volontairement provocatrice, qu'on s'est posée en démarrant le projet.

En se documentant, on a été touchés par les récits des oubliés de la grande histoire.

Plus d’un million de Belges fuient les massacres d’août 1914. Nombre d’entre eux ont passé toute la guerre en France, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne. En lisant leurs récits, on ne peut s'empêcher de faire le parallèle avec les émigrés d'aujourd'hui, notamment les Syriens qui laissent tout derrière eux pour aller se réfugier dans les pays voisins.Les oubliés de la grande histoire, ce sont aussi les quelque 120 000 belges déportés pour le travail forcé dans les usines allemandes ou sur la ligne de front. Ce sont encore ces soldats congolais venus se battre dans les tranchées de l'Yser.

Avec Exils 1914, la compagnie MAPS a décidé de s’intéresser au centenaire de la guerre non plus à travers les traces les plus visibles de la guerre, mais en redonnant vie à ceux que les mémoires officielles de la guerre ont d’emblée, dès 1918, choisi d’oublier. Non, il n’y a pas eu de place pour tout le monde sur les monuments.”
Olivier Standaert, historien

On a voulu aborder la grande histoire à travers de petites histoires, des parcours singuliers. Avec tendresse, colère et humour. On voulait que les thèmes abordés dans le spectacle fasse écho aux questions d'émigration d'aujourd'hui.

Exils1914 se joue aux Riches-Claires du 6 au 22 novembre (et sera ensuite en tournée). Les 10 et 11 novembre, tarif de 6€. Le 15 novembre, concert gratuits avant et après le spectacle.

Plus d'infos www.compagniemaps.be www.lesrichesclaires.be

 

Commentaires