Actualité

Meilleurs Albums/EP de début Octobre

Hola todos, nous espérons du fond du cœur que vous vous portez à merveille et que vous avez pu profiter pleinement de ces quelques jours de soleil pour décompresser de la vie trépidante que vous menez en qualité d’étudiant, sans relâche tiraillé entre les cours et les sorties, les notes et les potes, les points et les pintes, bref entre le travail et la guindaille. Quoiqu’il en soit, si vous n’avez guère pu mettre à profit ce week-end pour souffler un peu ou si cela ne vous a pas suffit, nous vous prions de prendre connaissance des cinq morceaux retenus ci-dessous qui constituent notre sélection de la semaine, préparée avec soin pour nos fidèles aficionados de musique alternative et qui devrait vous apporter sérénité et apaisement…

Alt-J - This Is All Yours

C’est avec Alt-J et son album This Is All Yours que nous entamons la sélection, et plus précisément avec le titre Nara. Ce groupe anglais originaire de Leeds nous propose ici un morceau ultra-chilled plutôt bienvenu et un brin mystique si l’on s’en réfère à ce qui semble être des sons produits par des cloches et même une orgue. L’on n’aura en toute hypothèse plus aucun doute sur le caractère religieux de la chose à l’ouïe du récurrent « Alléluia » qui émaille le titre du début à la fin. Mais à l’évidence nous nous égarons et que vous soyez croyant ou pas importe peu in fine, prenez simplement le temps de vous passer ce morceau et vous ne pourrez qu’arriver à la conclusion qu’il est d’essence divine…

 

BRNS - Patine

Nous poursuivons avec BRNS et son Void, présent sur l’album Patine. Autant ne pas bouder son plaisir, mentionnons d’emblée que ce groupe est originaire de la maison Belgique et est considéré comme un espoir prometteur du rock alternatif. Il peut d’ailleurs se targuer d’un certain nombre (pour ne pas dire un nombre certain) de représentations, concerts ou showcases, et, comme nul n’est prophète en son pays, le groupe a pris la liberté de passer régulièrement la frontière pour se produire outre-Quiévrain et confirmer par là même son succès grandissant. Pour revenir plus directement au sujet ce jour abordé, nous vous invitons, outre l’excellent Void, à écouter également le reste de l’album, ne fût-ce que par curiosité quant à ce qui se fait actuellement sur la scène belge.

 

Caribou - Our Love 

Au tour de Caribou d’être mis ici en lumière pour le titre Can’t Do Without You figurant sur l’opus Our Love, sorti courant de cette année. Peut-être connaissez-vous déjà cet artiste sous sa précédente dénomination : Caribou n’a en effet pas toujours porté ce sobriquet animal, il s’appelait autrefois Manitoba, du nom de cette province canadienne signifiant en langue algonquienne « passage du Grand Esprit ». Vous noterez la double résurgence de la mysticité et de la digression, déjà pointée pour la première et subie pour la seconde lors de la présentation de Nara par Alt-J… Recentrons-nous par conséquent sur Caribou et le morceau ici sélectionné qui se révèle relativement feutré mais qui ne manque néanmoins pas de caractère et encore moins d’intérêt : de toute évidence à écouter et à apprécier pour gagner en quiétude après une journée éprouvante.

 

TORA - Eat The Sun

Avant-dernière étape de notre sélection hebdomadaire, le groupe TORA, son album Eat The Sun et le morceau Admire. Nous ne disposons malheureusement ni pour ce groupe ni pour cet album de beaucoup d’informations mais sachez tout de même que Tora provient d’Australie et que Eat The Sun est son second album. Quant à Admire, il s’agit à nouveau d’un titre plus qu’agréable par la tranquillité qu’il véhicule. Pour paraphraser un célèbre poète, avec ce morceau, « tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté »…

 

SBTRKT - Wonder Where We Land

Nous voici déjà à la fin de notre parcours initiatique et nous vous proposons pour clôturer magistralement ce dernier de découvrir Wonder Where We Land sur l’album homonyme de SBTRKT. Nous nous sommes longuement interrogés sur l’origine et la signification du nom de ce groupe, au moins autant d’ailleurs que sur sa prononciation et avons finalement trouvé réponse à cette question : il s’agirait en réalité d’une version abrégée et gutturale du mot « Subtract ». Bref, ce groupe a déjà remixé de nombreux morceaux d’illustres artistes, tels que Radiohead ou MIA à titre purement exemplatif, et a pris pour habitude de collaborer avec Sampha. Nous vous laissons quoiqu’il en soit et comme à l’habitude le soin de découvrir ce morceau et, nous l’espérons, les autres titres de cet album d’ores et déjà considéré comme un opus incontournable dans le domaine de la musique électronique…

Commentaires