Actualité

Un "Chacheu" ou un échasseur namurois dis…

« Namur en Mai », le festival des arts forains, c’était déjà ce week-end. Sous un soleil de plomb et des températures dignes des tropiques, les passants ont envahi les rues de la capitale wallonne. Spectacles ambulants, théâtre et contes, musique… difficile de ne pas y trouver quelque chose à son goût. Mais le festival des arts forains profite aussi de l’occasion pour remettre à l’honneur le folklore namurois, dont les échasseurs et leurs célèbres joutes.

 

La sharia pour les nuls

Dans une trentaine d’années, le 22 mars sera une de ces dates que nos enfants devront apprendre par cœur. Mais aujourd’hui, le 22 mars, c’était hier. L’émotion s’est invitée dans tous les foyers du Royaume, et elle compte bien y rester. Les gens l’ont d’ailleurs déjà tant exprimée qu’il semble futile d’ajouter à cette vague de désarroi, de colère et de tristesse. Pas de mots émus ici, donc, trop de gens s’en sont déjà admirablement chargés, que ça soit sur Facebook, dans les éditoriaux, ou à la craie sur les places.

The Earth Hour – un interrupteur à grande échelle

Ce 19 mars a pris place la dixième édition de la « Earth Hour », initiative prise par le Fond mondial pour la planète (WWF). L’idée est simple : on invite la planète à s’éteindre, durant une heure, entre 20h30 et 21h30 (heure locale). On propose à chaque citoyen de lutter symboliquement contre le réchauffement climatique. Les états se sentent aussi concernés, et certains vont aller même jusqu’à éteindre les lumières qui spots qui éclairent leurs monuments. Pour information, l’éclairage représente un cinquième de la consommation mondiale d’électricité. 

Pour un pacifisme radical : un vrai combat pour la Paix

Le combat pour la paix ne revête plus les habits qu’autrefois. Souvent, il évoque les grandes manifestations pacifistes contre la guerre du Vietnam, ou le mouvement hippie. L’indignation face aux massacres commis dans des pays lointains, le refus de laisser des centaines de milliers de jeunes mourir pour des guerres dont on ne voit pas le sens. 

Billet d'humeur d'un mec sur le sexisme et le féminisme

Sans faire exprès j’ai commencé un débat sur Facebook. J’aurais pas dû, je sais que c’est souvent stérile et au final ça fait que m’énerver. J’ai lu plein de trucs de mecs sur le féminisme et l’égalité homme-femme, et ça m’a vraiment irrité. Ça m’a énervé, ça m’a rendu triste et ça m’a fait chier. Du coup je me suis dit mais partage ça enfin ! Du coup voilà, je le dis : les mecs anti-féministes, ça me fait chier !

Syrie : Juste avant l'enfer (+ annonce conférence)

Depuis plusieurs mois, les images de ces réfugiés –principalement syriens et irakiens – affluant vers nos riches contrées occupent la une de l’actualité. Avant que ces familles n’abandonnent tout pour venir nous demander l’asile, j’ai eu l’honneur de profiter de leur hospitalité. C’était en 2011, avec une trentaine de camarades de rhéto, entre Alep et Damas.

Les nouvelles "émotions" Facebook, à qui profite le crime?

On annonçait leur arrivée depuis des années. C’est au moment où on ne les attendait plus (et, au passage, au moment où je cherchais une idée d’article pour ma première contribution à Louvainfo) qu’ils ont fait leur entrée fracassante dans notre vie ! Ne vous en déplaise si pour vous la vie c’est ce qu’il se passe dans le réel et non derrière un écran d’ordinateur, je ne parlerai pas de la découverte d’un nouveau traitement miraculeux contre le sida, mais plutôt de l’apparition des nouvelles « réactions » sur Facebook.