Vie étudiante

Que savez-vous de la calotte ?

Vous avez tous déjà vu ce couvre-chef orner une tête, mais connaissez-vous son histoire et sa signification ? Loin de n’être qu’un signe extérieur d’appartenance, la calotte revêt un caractère beaucoup plus profond pour celui qui la porte.

 

Le changement, c’est maintenant (depuis 30 ans)

Ami.es de lettres, je crains que je ne vous apprendrai rien ici. De toute façon, vous êtes bien surement trop occupé.es à lire du Balzac, du Zola, du Huysmans, ou je ne sais quel autre livre bien trop ennuyeux.

Pour les autres, j’estime qu’en ces temps agités, en ces temps où l’on perd pied, où l’on ne sait où errer, où se retrouver, j’estime donc qu’il est tout à fait essentiel de parler orthographe.           

Stop à l'astro-shaming

Si ton enfance a été bercée par les horoscopes de Patricia Millis sur Contact, tu as
sûrement déjà écouté avec attention ce que les étoiles prévoyaient pour toi, ta sœur, ton
père, ta prof de théâtre et ton poisson rouge. Honnêtement, moi aussi… Mais
aujourd’hui je suis (presque) guérie.

Le guide pratique du BAC1

La rentrée est arrivée et, avec elle, son lot de changements et de questions. Si tu es nouveau/nouvelle dans la vie louvaniste, pas de panique ! Voici un petit guide pour t’aider à naviguer dans ce début d’année, avec des astuces autant pour tes études que les sorties et un tas de bons plans !

Le blocus pour les nuls

Malheur ! Tu ne l’as pas vue arriver mais voilà la S13 ! Tu pensais avoir le temps et pouvoir te la couler douce, tu pensais pouvoir te poser encore une fois en terrasse, mais non. Il est de retour, une fois de plus prêt à te déprimer, t’isoler et te faire remettre toute ta vie en question (élever des lamas au Pérou est toujours une option). Tu l’auras compris, je ne parlais ni de Michael Jackson ni de Bob Marley mais bien de cette sombre période qu’est le blocus.

Les 24H, une question de point de vue?

Et voilà, les 24h c’est terminé! C’était l’évènement majeur de l’année néo-louvaniste et la fête estudiantine accueillant des jeunes venant des quatre coins de la Belgique afin d’y vivre l’expérience du « 1348 ». Le lendemain de la veille, certains partagent leurs exploits de soirée, alors que d’autres aimeraient désespérément s’en rappeler. Avec un peu plus de retard, l'Étincelle te propose deux de ces milliers de récits post-24h.

 

Une brique dans le kot

Qui dit nouvelle année académique dit souvent déménagement et nouveau kot. Les chambres étant principalement équipées du “strict nécessaire”, on se retrouve la plupart du temps avec une pièce de 10m² qui porte comme caractéristiques principales “sobriété” et “tristesse”.

C'est mieux directement sur l'application ! Essaie-la !